Lettre de nouvelles janvier 2012

dimanche 8 janvier 2012
par  EPUdfBAYBIA

Vers une nouvelle solidarité

PDF - 146.9 ko
Lettre de nouvelles jan 2012

Pour qu’une nouvelle solidarité entre les humains s’épanouisse à tous les niveaux, dans les familles, les communautés, les villes et les villages, entre les pays et les continents, des décisions courageuses sont nécessaires. Conscients des périls et des souffrances qui pèsent sur l’humanité et sur la planète, nous ne voudrions pas nous laisser aller à la peur et à la résignation. Pourtant le bel espoir humain est sans cesse menacé par le désenchantement. Les difficultés économiques de plus en plus lourdes, la complexité parfois écrasante des sociétés, l’impuissance face aux catastrophes naturelles, tendent à étouffer les pousses d’espérance. Pour créer de nouvelles solidarités, le temps n’est-il pas venu de dégager davantage les sources de la confiance ? Aucun être humain, aucune société ne peut vivre sans confiance. Les blessures d’une confiance trahie laissent des traces profondes. La confiance n’est pas une naïveté aveugle, elle n’est pas un mot facile, elle provient d’un choix, elle est le fruit d’un combat intérieur. Chaque jour nous sommes appelés à refaire le chemin de l’inquiétude vers la confiance. Ouvrir des chemins de confiance répond à une urgence : malgré les communications de plus en plus faciles, nos sociétés humaines restent cloisonnées et morcelées. Des murs existent non seulement entre peuples et continents, mais aussi tout près de nous, et jusque dans le coeur humain. Pensons aux préjugés entre peuples différents. Pensons aux immigrés si proches et pourtant souvent si loin. Entre religions demeure une ignorance réciproque et les chrétiens eux-mêmes sont séparés en de multiples confessions. La paix mondiale commence dans les coeurs. Pour amorcer une solidarité, allons vers l’autre, parfois les mains vides, écoutons, essayons de comprendre celui ou celle qui ne pense pas comme nous… et déjà une situation bloquée peut se transformer. Cherchons à être attentifs aux plus faibles, à ceux qui ne trouvent pas de travail… Notre attention aux plus pauvres peut s’exprimer dans un engagement social. Elle est, plus profondément, une attitude d’ouverture envers tous : nos proches sont aussi, en un certain sens, des pauvres qui ont besoin de nous. L’élan vers une nouvelle solidarité se nourrit de convictions enracinées : la nécessité du partage en est une. C’est un impératif qui peut unir les croyants des différentes religions, et aussi les croyants et les non croyants. La solidarité entre humains pourrait trouver dans une référence à Dieu un solide fondement, mais voici que la confiance en Dieu est souvent mise en question. Beaucoup de croyants en font l’expérience difficile dans leurs lieux de travail ou d’étude, parfois dans leur famille. La foi se présente aujourd’hui comme un risque, le risque de la confiance. Elle n’est pas en premier lieu l’adhésion à des vérités, mais une relation avec Dieu. Elle nous appelle à nous tourner vers la lumière de Dieu. La foi en Dieu rend libre : libre de la crainte, libre pour une vie au service de ceux que Dieu nous confie.



Commentaires

Brèves

18 mai 2012 - Radio Lapurdi - oecuménisme en chemin

Vous pouvez écouter une courte émission avec le pasteur Christian Apel et le père Michel Garat sur (...)

25 février 2012 - Dieu et Internet - Emission de Frequence protestante en écoute

Pour ré-écouter l’émission avec Jean-Baptiste Maillard l’auteur du livre "Dieu et Internet" qui (...)

7 février 2012 - Dieu merci !

Sur internet, suivez DIEU MERCI !, la première émission religieuse de la TNT. Depuis bientôt 7 (...)

1er février 2012 - Conférence de Bruce Dennis sur Radio Lapurdi

La conférence donnée par Bruce Dennis pendant la semaine de l’Unité à Anglet est retransmis sur (...)

Statistiques

Dernière mise à jour

samedi 6 septembre 2014

Publication

433 Articles
6 Albums photo
81 Brèves
Aucun site
23 Auteurs

Visites

3 aujourd'hui
7 hier
74338 depuis le début
Aucun visiteur actuellement connecté